ENDACACID

Introduction

Le développement du marché régional est un des défis les plus importants de l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest. En effet, la libre circulation des biens et services est le meilleur reflet de l’intégration économique, bien plus que les textes communautaires. En Afrique de l’Ouest, la pluralité d’institutions d’inté- gration n’épuise aucunement la question de la réalité de l’inté- gration économique. En particulier, les deux principales entités communautaires, à savoir le couple Union Monétaire Ouest Africaine et Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UMOA/UEMOA) d’une part et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) d’autre part, font de l’existence d’un marché régional effectif, le fer de lance des avancées en matière d’intégration régionale.

Dans le cas du couple « UMOA/ UEMOA », l’existence d’une monnaie unique, le Franc CFA, est a priori un atout pour l’instauration d’un marché régional au sein des huit pays qui composent cette Union, dans la mesure où les coûts de transactions économiques et commerciales sont d’emblée réduits du fait de l’absence de risque de change. En revanche, lorsque ces huit pays, également tous membres de la CEDEAO se retrouvent au sein de cette dernière, l’avantage de la monnaie commune et unique disparaît du fait de l’existence de plusieurs monnaies nationales appartenant aux pays membres de la CEDEAO non membres de l’UMOA/UEMOA.

Se posent dès lors, les questions relatives :

  • aux liens existants entre l’appartenance à une zone monétaire commune et le degré de développement d’un marché régional ;
  • à la compatibilité entre les pays membres de l’UMOA/ UEMOA et les autres pays membres de la CEDEAO du point de vue du rythme de mise en place d’un marché régional intégré ;
  • à la place de la monnaie dans le dispositif d’intégration ré gionale, dans la perspective de l’instauration d’une monnaie unique dans l’espace CEDEAO.

L’objectif de cet article est de préciser les enjeux de la dimension monétaire dans la construction d’un marché régional intégré et ce, à l’aune de la dualité institutionnelle existant dans l’espace communautaire ouest-africain (UMOA/UEMOA versus CEDEAO).

La première partie de l’article effectue un rappel historique du processus d’intégration ré- gionale en Afrique de l’Ouest, en focalisant ce rappel sur le fait monétaire. La question de l’optimalité de la zone UMOA/ UEMOA y occupera une place centrale, eu égard à l’originalité de la construction de l’intégration monétaire dans cette zone ayant en partage le Franc de la communauté financière africaine (CFA).

La deuxième partie, plus prospective, s’appuie sur la dimension monétaire de l’intégration régionale pour évaluer les liens qu’entretiennent le développement du marché régional et l’existence d’une zone monétaire, dans l’optique de l’instauration programmée d’une monnaie unique pour la CEDEAO...

 

CLIQUEZ ICI POUR LE DOCUMENT COMPLET

 

 

 

Buy Vytorin

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir