ENDACACID

A l’image des autres pays des BRICS notamment la Chine le Brésil et l’Inde, la Russie s’est lancée dans la conquête du marché Africain qu’elle considère  comme une immense source inexploitée d’opportunités économiques. Le ton de ce nouvel élan de coopération entre les deux régions a été donné lors de la rencontre entre les dirigeants africains et le président russe Vladimir Poutine en marge du sommet des BRICS tenu à Durban, en mars dernier. Le mois dernier, la rencontre entre le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov et la présidente de la Commission de l’Union africaine Nkosazana Dlamini-Zuma vient de confirmer cela. «La Russie a beaucoup à offrir aux pays africains et les deux régions peuvent facilement travailler ensemble pour créer les meilleures conditions possibles pour leurs entrepreneurs afin de développer des liens économiques mutuellement bénéfiques», a déclaré Sergueï Lavrov, après son entretien avec Nkosazana Dlamini-Zumatel. La présidente de la Commission de l’Union africaine a tenu que les pays africains étaient prêts à fournir des conditions favorables pour les entreprises russes pour pouvoir lancer des projets d’infrastructure sur le continent.


Sources:
BRICS : Retour timide des Russes en Afrique, Afrique expansion - 3 Avril 2013
African Infrastructure Open for Business Russie - ministre, RiaNovosti - 29 Avril 2013


 

 

 

Buy Vytorin

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • MONDIALISATION, MARCHES ÉMERGENTS
Aucune image