ENDACACID

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a revu à la hausse ses prévisions concernant la croissance du commerce mondial cette année. En effet, l’OMC prévoit une  croissance économique mondiale de 4,7  pourcent au lieu des 4,5 pourcent précédemment prévus soit plus que le double du taux de 2, 1 pourcent enregistré en 2013. Pour  2015, l’Organisation mondiale du commerce anticipe une hausse de 5,3 pourcent  de l’activité économique dans le monde. La prévision du commerce pour 2014 repose sur une hypothèse de 3 pourcent  de croissance du PIB mondial aux taux de change du marché, et celle pour 2015 suppose une croissance de la production de 3,1 pourcent. L’OMC explique cette hausse par la reprise dans les pays riches qui va compenser les risques dans les pays en développement. « Les risques sur la croissance  du commerce diminuent, il y a un potentiel de croissance soulignent les économistes de l’OMC qui relèvent que certains facteurs de risque touchant les économies développées se sont considérablement atténués ces derniers mois, notamment la crise de la dette souveraine en Europe et les tensions budgétaires aux Etas Unis

Pour offrir un tableau plus complet des perspectives commerciales, l'OMC a élaboré des prévisions plus détaillées. D'après son rapport, l'Asie devrait être en tête de la croissance des exportations en 2014 avec un taux de 6,9 pourcent, suivi de l'Amérique du Nord avec 4,6 pourcent , l'Amérique du Sud et du Centre avec 4,4 pourcent , l'Europe avec 3,3 pourcent et d'autres régions qui comprennent l'Afrique, le Moyen-Orient et la  Communauté des États indépendants (CEI) avec 3,1 pourcent . Les exportations seront soutenues par une demande croissante d'importations de la part des pays développés à mesure que l'économie des États-Unis s'accélérera et par l'amélioration des conditions économiques en Europe. Mais l'ampleur des gains sera limitée par le haut niveau de chômage dans les pays européens et par le sous-emploi qui reste considérable sur le marché du travail aux États-Unis en raison d'un faible taux d'activité selon le rapport.

Concernant les importations, la hausse sera partagée entre les économies développées, où la croissance sera de 3,4 pourcent, et les économies en développement, où elle sera de 6,3 pourcent. L'Asie devrait également se placer en tête de toutes les régions pour la croissance des importations (6,4pourcent), suivie par les autres régions (5,8 pourcent ), l'Amérique du Sud et centrale (4,1 pourcent ), l'Amérique du Nord (3,9 pourcent  ) et enfin l'Europe (3,2 pourcent). Toutefois, la croissance des importations asiatiques risque d'être déséquilibrée, avec des gains plus élevés en Chine et plus faibles dans les autres économies en développement asiatiques.

L’OMC note cependant que la croissance du commerce cette année pourrait être inférieure aux estimations si certains risques baissiers apparaissent, y compris des turbulences financières sur les marchés émergents liées à la conduite de la politique monétaire aux États-Unis et dans d'autres pays développés. Une croissance supérieure aux attentes aux États-Unis pourrait en fait créer une nouvelle instabilité dans les économies en développement, car elle pourrait être interprétée comme annonçant une hausse des taux d'intérêt, souligne l’OMC. Il pourrait en résulter des sorties accrues de capitaux du monde en développement, car les investisseurs chercheraient de meilleurs rendements dans les pays développés. Les conflits régionaux au Moyen Orient, en Asie et en Ukraine, s’ils s’aggravaient, pourraient provoquer une hausse des prix de l’énergie et perturber les flux commerciaux, mettent en garde les experts de l’OMC 

 


Sources 

Une croissance modeste du commerce est attendue pour 2014 et 2015, après deux années de stagnation   nouvelles OMC  14 avril 2014

OMC/Commerce mondial: croissance prévue revue en légère hausse, à 4,7%, en 2014  romandie.com  14 Avril 2014 

Buy Vytorin

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE / OMC
  • ACCORDS DE PARTENRIAT ECONOMIQUE / APEs